Paradise









Auteure : Simone Elkeles
Edition : La martinière Jeunesse
Pages : 320
Parution en France : 12 Janvier 2012













Quatrième de Couverture


Les plus belles histoires d'amour arrivent souvent par accident ...
Un an après l'accident qui a failli lui coûter la vie, Maggie peut enfin retourner au lycée.
Hélas, elle a perdu toute confiance en elle et semble incapable de retrouver sa joie de vivre.
Car tout, dans la petite ville de Paradise, lui rappelle les conséquences du drame. Un garçon, pourtant, semble décidé à entrer dans sa vie. Un garçon qu'a priori, Maggie aurait préféré oublier...
Qu'elle le veuille ou non, leurs destins sont liés. Pour le pire et pour le meilleur.


Mon avis

Comme a sont habitude Simone Elkeles nous fait suivre ses romans par chapitre alterner.
Dans ce livre, on va suivre l'histoire de Caleb et Maggie, tous deux ne peuvent pas s'aimer. Une histoire tragique les lie tous les deux.

Pour commencer, il y a la solitaire Maggie, qui n'essaye pas d'avancer, elle préfère rester dans son rôle de victime.  Au début j'avais de la peine pour elle, mais à un moment donné j'avais envie de lui dire de se bouger parce qu'il faut avancer dans la vie.
Puis, il y a Caleb, celui qui sort d'un établissement pénitentiaire, celui qui croyait pouvoir revenir en ville est que rien n'est changé , sauf qu'il ne reconnait personne, il à perdu tous ses point de repère, sauf Une. Caleb, est dur et sensible, c'est un personnage intéressant, l'auteure n'a pas hésité à appuyer sur ses émotions.
La grand-mère de Maggie, arrive comme par magie dans sa vie, elle va lui apprendre a relevé la tête, à passer outre ses problèmes, à marcher la tête droite. Elle va même essayer de la rapprocher de Caleb. Cette dame, apporte de la gaieté au roman.
L'apparition des "anciens" amies de Maggie , c'est-à-dire ceux présent avant l'accident, ne sont là que pour apporter certains problèmes au couple.

J'ai été emporté dans ce roman comme pour la trilogie de perfect chemistry. Simone Elkeles, à une plume exceptionnelle, elle arrive toujours à n’emmener dans ces histoires dès les premiers chapitre.



Lien Amazon

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Neymar, Mon histoire

Les filles au chocolat, tome 1 : Coeur cerise

La sorcière qui se rongeait les ongles