Tous nos jours Parfaits










Auteure : Jennifer Niven
Edition : Gallimard
Pages : 384
Parution en France : 17 septembre 2015
Quatrième de couverture


Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.

Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est mort dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité.

Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante: l’histoire d'une file qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.



Mon Avis

Pour commencer, j'ai lu tellement d'éloge sur ce livre que du coup j'en espérer trop. Ce n'est donc pas un coup de cœur pour moi. En revanche, ce livre est tout de même merveilleux, les actions successives s’enchaîne parfaitement.

Ce livre est déroutant, il nous transporte dans son monde qui est proche du réelle, car évidemment ce genre d'histoire arrive réellement sans nous toucher personnellement. Jennifer Niven parle du suicide dans son livre, elle en parle tous en faisant naître une histoire d'amour qui nous fait un peu oublié cette histoire de suicide, mais pas longtemps puisque cela revient toujours.

Violet au début est dans son monde, bloquer sur ce qui lui est arrivé à elle et sa famille il y a environ six mois. J'ai du mal à m'attacher à ce personnage puisqu'il est peu développé au début, mais par la suite on comprend tout l'intérêt de la description progressivement. Le fait que l'auteure fasse un chapitre Violet puis le suivant Finch etc. nous permet de mieux cerner les personnages, d'avoir leurs points de vue, connaître leurs histoires. On voit bien la différence entre le Finch sans Violet et le Finch avec Violet, c'est agréable de lire/voir le changement que leur procure l'un pour l'autre. 
Le personnage de Finch, on ne peut que l'aimer, avec sa force, sa simplicité, sa fragilité, c'est vraiment le personnage attachant de l'histoire.

Ce livre m'a fait passer par plusieurs émotions, j'ai ri, j'ai paniqué, j'ai pleuré..
J'ai même lu les pages des mots de l'auteure, surtout si vous lisez ce livre, lisait également les mots de l'auteure.
Jennifer Niven a su faire un livre, poignant, une histoire puissante.
Alors, je ne peux que vous conseillez ce livre qui vous touchera j'en suis sûr.




Lien Amazon

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Neymar, Mon histoire

Les filles au chocolat, tome 1 : Coeur cerise

La sorcière qui se rongeait les ongles